11 Cracks de l’Escalade Partagent leurs Meilleurs Conseils pour Progresser

conseil escalade

Quel est le meilleur conseil qu’on puisse te donner pour que tu puisses progresser en escalade?

Quel conseil peut vraiment t’aider à progresser?

Pas facile de répondre à ces questions.

Réfléchis-y encore quelques secondes.

Pas facile.

Du coup, je me suis dit « Qui pourrais donner le meilleur conseil? »

La réponse: « Les meilleurs, tout simplement! »

Alors j’ai posé ces 2 questions à 11 cracks, 11 légendes de l’escalade:

« Si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel? »

J’ai voulu savoir quel est le conseil numéro 1 que ces 11 champions et championnes d’escalade te donneraient si tu étais en train de boire un verre avec eux et que tu leur posais la question.

Qui m’a répondu?

Sean McColl, Mike Fuselier, Charlotte Durif, Sierra Blair-Coyle, Thomas Ballet, Matthieu Gery, Patxi Usobiaga, Stéphanie Bodet, Liv Sansoz, Anak Verhoeven et Nina Caprez.

Rien que ça!

Lis la suite pour découvrir leurs meilleurs conseils pour progresser!

 

[Tweet « 11 Cracks de l’#Escalade Partagent leurs Meilleurs Conseils pour Progresser »]

Les conseils que les meilleurs te donnent pour progresser en escalade

 

Sean McColl – SeanMcColl.com

Conseils en escalade de Sean McColl

Sean, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Mon conseil principal pour un débutant ou une débutante serait de simplement grimper aussi souvent que possible afin de d’apprendre et comprendre les mouvements de bases, les mouvements fondamentaux.

En tant que débutant, l’apprentissage va être constant et les erreurs fréquentes.

Mais si il est capable d’apprendre de ses erreurs, il deviendra rapidement un meilleur grimpeur.

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Pour un grimpeur ou une grimpeuse de ce niveau, j’ai plusieurs conseils:

#1 – Suis un programme d’entraînement avec un ami ou un coach si c’est possible.

#2 – Programme plusieurs séances par semaines, 3 ou 4 dans l’idéal.

#3 – Soit persévérant, suis ton programme et donne toi des objectifs!

Mike Fuselier – MikeFuselier.com

Conseil en escalade de mike fuselier

Mike, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

A mon sens, pour qu’un débutant progresse, il doit faire ses « armes ».

Il est nécessaire d’enrichir son répertoire gestuel et je pense que la falaise reste le meilleur outil pour le faire.

Si en plus, il peut s’offrir le luxe de varier les supports de grimpe – murs, pans – et les partenaires, c’est le top.

Chaque profil a une particularité à laquelle il faut s’adapter – grâce à son répertoire gestuel – et chaque grimpeur à sa façon et son style de grimper.

L’objectif?

S’enrichir des techniques et conseils d’autres grimpeurs.

Enfin, voici mon meilleur conseil:

Pour progresser, il faut grimper.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Et ça ne sert à rien d’essayer de tracter d’un bras au bout d’un mois de grimpe!

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

A ce stade, je pense qu’il est intéressant de demander à un grimpeur expert de l’observer. Celui-ci pourra l’aider à déceler les premiers points faibles et points forts.

Sans parler de travail physique, c’est encore le stade où l’on peut énormément progresser grâce à la gestion de l’effort, du rythme, de la respiration, etc…

Il suffit de porter son attention sur ces différents points une fois qu’un défaut a été décelé.

Mais la progression ne se résume pas au travail des points faibles. Entretenir et optimiser ses points forts est tout aussi important.

Et pourquoi pas essayer des voies un cran au dessus de son niveau pour trouver de manière pertinente quels sont les différents points à travailler.

Il sera d’ailleurs intéressant de prendre cette voie en référence pour mesurer le niveau de progression.

 

Charlotte Durif – Chadurif.fr

Conseils en escalade de Charlotte Durif

Charlotte, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Je lui dirais de grimper à la mesure de ses capacités, à son rythme et avec de bons amis pour compagnon de cordée.

L’escalade est un des rares sports pour lequel on peut prendre du plaisir sur différents profils (bloc, voie, salle, falaise, etc…) à tous les âges et tous les niveaux.

Alors autant en profiter!

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

A ceux-là, je leur dirais que la clé est la régularité: 2 à 3 séances d’escalade par semaine (petit bonus avec une sortie en falaise le week-end, c’est encore plus appréciable).

Grimper à son niveau du moment pour le maitriser, puis augmenter ce niveau petit à petit et être patient.

 

Sierra Blair-Coyle – Sierrabc.com

Conseils en escalade de Sierra Blair-Coyle

Sierra, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Le meilleur conseil pour un débutant ou une débutante  est de grimper aussi souvent que possible et de prendre un maximum de plaisir.

La pratique amène à la perfection alors plus tu grimperas, meilleur tu deviendras!

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Envoyer des voies ou des blocs de haut niveau est quelque chose de difficile. Cela demande de la patience et du dévouement.

Je conseillerais simplement de garder en mémoire que même si c’est long et difficile, tu ne dois jamais abandonner car avec de la persévérance, tu y arriveras à coup sûr!

 

Thomas Ballet – Page Facebook de Thomas

Conseils en escalade de Thomas Ballet

Thomas, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Pour un débutant ou une débutante, je conseillerais de grimper, grimper et grimper.

Le but?

Casser toutes les limites de la peur: la chute, l’adhérence, l’engagement de manière à maîtriser toutes ces sensations.

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Pour l’intermédiaire qui veut se dépasser, il est temps de fixer des objectifs difficiles à atteindre, en rêvant mais en étant derrière capable de se mettre en danger, de se remettre en question et d’accepter de ne pas pouvoir y arriver.

Mais il faut que ça te fasse tellement chiiier de ne pas réussir que d’une manière ou d’une autre, tu réussiras à te dépasser car ton inconscient ne supporte pas de ne pas en être capable.

Perso, je marche comme ça.

Matthieu Gery – Matthieu Gery Climbing Movies

Conseil en escalade de Matthieu Gery

Matthieu, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Quand on débute, la priorité c’est de trouver rapidement ce qui va nous motiver à persévérer, à passer le cap de « la découverte d’une nouveauté vers l’apprentissage sérieux d’une pratique ».

Je pense qu’un débutant doit sortir du cadre un peu restreint de l’initiation des clubs pour aller voir plus loin, intérioriser la pratique, la rendre personnelle, forte en émotion (joie ou déception), donc du coup plus passionnée.

Les clubs sont très centrés sur les manips, la sécurité (même si c’est hyper important), l’apprentissage mécaniques des geste, etc… et ça peut nuire à la vraie découverte de ce qu’est l’escalade: un voyage intérieur pour trouver en soit ce que ça nous apporte réellement.

A mon avis, la passion et la réussite viennent de là.

Si on ne donne pas ce conseil, si on ne guide pas un débutant vers ça, je pense qu’il aura du mal à sortir d’une pratique de l’escalade axée loisir, détente ou fitness.

C’est cette vision de la grimpe qui rend ce sport si beau.

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Pour un grimpeur ou une grimpeuse intermédiaire, je dirais que quelque soit le talent, les facultés, les qualités physiques morphologiques des uns et des autres, il n’y a qu’une seule chose qui paie: le travail, l’entraînement, la passion.

Si tu t’entraines, ça paiera.

Et il ne faut pas se décourager!

Je conseillerais aussi d’apprendre à se satisfaire de toutes les petites étapes franchies, comme 5 secondes de plus en suspension sur la poutre.

Il faut être content de tous ces petits trucs qui nous font avancer sur le chemin de la réussite. Sinon, la frustration vient trop vite.

Il faut comprendre que même un échec est une réussite car il nous fait comprendre des choses qu’on aurait jamais pu apprendre si on avait pas essayé – comme des défauts à corriger, une façon de grimper, un geste ou un état mental.

 

Patxi Usobiaga – PatxiUsobiaga.com

Conseil en escalade de Patxi Usobiaga

Patxi, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Je lui conseillerais de prendre du plaisir comme si il découvrait ce sport tous les jours car l’escalade est un  sport dans lequel le partage avec les autres est très important: alors prend du plaisir et amuse-toi!

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Ce serait à la base le même que pour un débutant: l’escalade doit rester fun.

Pour aller plus loin, l’escalade doit être une passion et tu dois croire en toi, t’entrainer « a muerte ».

Si tu fais tout ça, si tu travailles dur pour atteindre tes objectifs, tu y arriveras à coup sûr!!!

 

Stéphanie Bodet – Vagabonds de la Verticale

Conseil en escalade de stéphanie bodet

Stéphanie, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Le plus important, je trouve, c’est d’apprendre à bien poser ses pieds le plus tôt possible, pour gagner en équilibre et donc en confiance.

Pour s’y exercer, il faut grimper sur des prises de pieds de tailles et de formes variées, en gardant des prises de mains assez basses, de façon à mettre le plus de poids possible sur ses pieds.

L’idéal, c’est aussi de prendre le temps d’observer des grimpeurs expérimentés, la façon dont ils se positionnent sur les prises, la façon dont ils déplacent leurs pieds et leurs mains et la façon dont ils grimpent, éloignés du rocher.

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Apprendre à travailler une voie, c’est ce qui permet de progresser en escalade à tous les niveaux – techniques, physique, gestuel et mental.

C’est là qu’on apprend le mieux à lire le rocher, à observer ses plus petits détails, pour en tirer partie.

Tenter des mouvements qu’on aurait pas osé faire à vue nous permet d’enrichir notre répertoire gestuel.

C’est aussi pour ça qu’il faut grimper dans des styles variés, sans se préoccuper des cotations, sans s’en tenir juste à ce qui nous convient mais en explorant toutes les facettes de l’escalade et du rocher.

Accepter d’être toute sa vie un débutant, en somme, c’est ça qui permet de renouveler les sensations et le plaisir!

 

Liv Sansoz – LivSansoz.net

Conseil en escalade de liv sansoz

Liv, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Je crois que quand on commence l’escalade, il y a pas mal d’informations qui nous arrivent en plus du mini stress de se retrouver en hauteur et de faire quelque chose que l’on a jamais fait.

Alors mon conseil serait le relâchement.

Apprendre dès le départ à se relâcher va te permettre de mieux profiter de l’expérience.

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Je conseillerais de grimper plus, plus souvent ou alors plus longtemps.

Et de varier les types d’escalade, les supports et les filières (force, conti et rési).

 

Anak Verhoeven – AnakVerhoeven.be

Conseil en escalade de anak verhoeven

Anak, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Essaie de grimper le plus possible et de faire des voies de styles différents. Comme ça, ton corps apprendra tous les mouvements de l’escalade sans y faire particulièrement attention.

Il faut d’abord avoir une bonne technique, la force et la résistance viendront sûrement en grimpant beaucoup.

Tu peux aussi améliorer ta technique en regardant d’autres grimpeurs, par exemple dans des vidéos d’escalade en falaise ou pendant des compétitions.

Tu peux toujours revoir le streaming des coupes du monde sur Youtube: https://www.youtube.com/user/ifscchannel

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Essaie une voie du niveau suivant, même si tu te sens complètement bloqué sur ton niveau actuel.

Tu sais faire plus que tu ne penses!

N’essaie pas de grimper toute la voie d’un coup, mais fais-toi un but: par exemple, les 4 premières dégaines.

La prochaine fois, tu pourrais essayer d’aller quelques mouvements plus loin.

Nina Caprez – NinaCaprez.ch

Conseil en escalade de Nina Caprez

Nina, si tu devais donner un seul conseil à un débutant ou à une débutante, ce serait lequel?

Je conseillerais de grimper dans ses mesures possibles avec bien sur toujours le côté plaisir au premier rang.

 

Si tu devais donner un seul conseil à un grimpeur ou une grimpeuse de niveau intermédiaire pour lui permettre d’envoyer des voies ou des blocs encore plus fort, ce serait lequel?

Je conseillerais de grimper le plus possible dans des styles différents.

En grimpant, notre corps commence à apprendre la sensibilité nécessaire pour ce sport et la meilleure façon de progresser est d’agrandir son répertoire de mouvements.

 

Ce que tu dois retenir

Il y a beaucoup de choses à retenir de cet article!

Mais si on peut en tirer une conclusion, je pense que celle-ci serait adaptée:

Si tu débutes, pratique, un maximum.

Si tu es d’un niveau intermédiaire, entraîne-toi régulièrement.

Autre aspect qui revient souvent: la passion.

C’est effectivement très important. En étant passionné par l’escalade, il sera évidemment plus facile de te « faire mal » à l’entraînement pour t’améliorer, plus facile de te motiver pour aller grimper en salle, etc…

C’est très résumé mais c’est ce que je tire de tous ces précieux conseils sur l’escalade.

 

Cet article t’a plu ?

Va encore plus loin en téléchargeant mes guides:

  • « 10 Techniques pour Progresser plus Vite en Escalade »
  • « Comment Vaincre ta Peur de Grimper en Tête en 5 Étapes Simples »
  • « Comment Muscler tes Avant-Bras Sans Matériel en 5 Minutes par Jour »

Clique ici pour les télécharger tout de suite!

Recherches utilisées :

  • escalade débutant
  • apprendre l escalade
  • apprendre lescalade
  • escalade conseils techniques
  • escalade debuter

12 Comments

  • Brice THOMAS

    21/09/2015

    Super article ! merci !!!

  • Patrice

    21/09/2015

    ce qui est en filigrane dans les réponses des forts grimpeurs c’est la passion.

  • François BELLET

    21/09/2015

    Bonjour Brice, content que l’article te plaise!

  • François BELLET

    21/09/2015

    Salut Patrice, oui c’est indispensable. Matthieu Gery en parle bien je trouve.

  • MkZ*

    21/09/2015

    Bel article en effet !
    Perso, je suis particulièrement sensible aux témoignages de Matthieu et de Patxi.
    Merci !

  • François BELLET

    21/09/2015

    Salut MkZ, oui le côté passionné est vraiment intéressant.

  • Fabien

    22/09/2015

    Bonjour François,
    Super idée, super article ! Merci de partager tous ces bons conseils !
    Je suis particulèrement sensible aux réponses de Mike, Thomas, Matthieu et Stéphanie. Peut-être parce qu’ils sont les seuls à aborder le thème du mental:
    -travailler les points forts, pas que les points faibles,
    -casser les limites de la peur,
    -l’échec et la réussite ne font qu’un,
    -se détacher des cotations,
    Tout ça est à mon sens aussi important que de s’entrainer physiquement pour progresser. Enfin en tout cas c’est ce sur quoi je bosse en ce moment pour atteindre mon objectif 😉
    Fabien

  • François BELLET

    23/09/2015

    Salut Fabien,

    Oui c’est clairement un axe de progression très important et qu’on a parfois tendance à sous-estimer comparé à la force physique par exemple, ou l’endurance.

    La progression passe aussi par là à un certain moment.

  • Patricia

    24/09/2015

    Très bonne idée de consulter les pro!
    Finalement il n’y a pas de secret, faut grimper grimper grimper, avoir du plaisir à le faire.
    Ensuite la tâche plus difficile est la patience, se donner le temps et les moyens de progresser en persévérant et en restant motivé par ses objectifs

    J’ai bien aimé lire touts ces conseils
    Merci

  • François BELLET

    24/09/2015

    Effectivement, pas de secrets. Pas de raccourcis.

    Du travail, de la passion, de la patiente, du fun, du mental et du partage.

    Merci pour ton commentaire 🙂

  • Antoine

    24/11/2015

    Je suis particulièrement d’accord avec Thomas Ballet peut-être parce que je fonctionne comme lui, à l’orgueil !

    C’était bien sympa d’avoir l’avis de pros merci pour ça !

  • François BELLET

    26/11/2015

    Salut Antoine! Oui c’était vraiment intéressant d’avoir tous ces avis et je suis ravi que ça puisse aider.

Leave A Response

* Denotes Required Field