3 conseils nutrition pour perdre du poids… et grimper plus fort

perdre du poids escalade

 

L’alimentation.

Un sujet qui fait beaucoup parler de lui.

 

Que ce soit pour perdre du poids, être en bonne santé ou pour améliorer nos performances physiques,

l’alimentation est la clé numéro un.

 

Pour cela, on entend de toutes parts qu’il faut manger sainement ou manger équilibré.

Mais sait-on vraiment ce que ça veut dire ?

Bien souvent, non.

 

En fait, le problème,

c’est qu’on ne s’y connaît que très peu en matière de nutrition et qu’on ne sait pas comment ni quoi manger.

Pas que cela soit volontaire, loin de là.

 

D’une, notre société ne nous a simplement pas donné cette éducation.

De deux, on nous dit tout et son contraire.

Et de trois (et le pire), nous vivons dans un monde alimentaire dans lequel le faux prime.

 

Mais ça, on s’en rend à peine compte.

La malbouffe nous envahit.

Et je ne parle pas seulement des fast food.

 

Pratiquement tout ce qu’on trouve autour de nous, tout ce qu’on a l’habitude d’acheter et de manger, n’est pas “vrai” (ou pas complètement).

 

Le problème, c’est que, comme on a grandi avec ses habitudes là, on ne différencie pas, ou plus, la vraie nourriture de la fausse.

Pourtant,

c’est toute cette malbouffe à laquelle nous sommes exposés en permanence qui est responsable de surpoids, d’obésité et de maladies chroniques.

 

Et ça, on ne le sait que trop peu.

 

François me laisse la parole sur son blog (merci François !) car il m’a informée de l’intérêt que vous, grimpeurs et grimpeuses, portez à la perte de poids dans votre pratique de l’escalade.

Plus vous êtes léger(e)s, plus vous grimpez mieux.

Logique lorsqu’on défie la gravité.

 

Cependant, la puissance est toute aussi importante.

Voire plus importante.

 

Pour être plus puissant(e), plus performant(e), faciliter la récupération et éviter les blessures, vous avez besoin d’apporter à votre corps la bonne énergie.

Et ça, ça passe par votre assiette.

 

Que vous ayez comme objectif de perdre du poids, car vous en avez besoin, ou que vous désiriez gagner en puissance, il vous faudra, quoi qu’il arrive, adopter une bonne alimentation.

Pour se faire, rien de bien compliqué.

Perdre du poids n’est plus une énigme impossible à résoudre.

 

Tout réside dans la logique.

Oubliez tout de suite les régimes, les solutions miracles, tortures et compagnie.

Pour garder la ligne sur le long terme, il faut tout simplement manger !

 

Mais encore faut-il savoir comment et quoi manger.

 

C’est ce que je vous explique dans cet article.

Ce que j’ai découvert et continue à découvrir sur l’alimentation depuis plus d’un an et qui m’a permis de perdre du poids naturellement tout en continuant à me faire plaisir.

 

 

Ne mangez pas moins. Mangez mieux.

 

En fait c’est très simple : il faut manger vrai.

C’est-à-dire, manger de vrais aliments.

 

Il existe vraiment des “vrais” et des “faux” aliments ?!

 

nutrition-escalade-perte-de-poids-2

 

Aussi surprenant et inquiétant que cela puisse paraître… oui.

En fait, la plupart des produits que vous trouvez dans votre supermarché sont faux.

Ce sont des produits fabriqués par les industriels et non des produits de la nature.

 

Tout du moins le produit final.

On les appelle aliments “transformés” ou “ultra-transformés”.

 

Les produits transformés sont des aliments naturels, de base, mais à qui on ajoute des substances externes :

du sel, du sucre, des graisses et parfois d’autres additifs.

 

Parmi eux, on trouve les viandes salées, les noix salées, les poissons en boîte ou encore les fruits et légumes en conserve.

Le but principal étant d’allonger la durée de vie de ces aliments et “d’améliorer” leur goût.

 

Les produits ultra-transformés (les pires) sont des produits fabriqués à partir d’extraits d’aliments et également de substances telles que du sel, du sucre, des graisses, des additifs (l’utilisation de certains de ces ingrédients ne se fait qu’en usine) mais aussi des agents chimiques.

 

Ces aliments passent aussi par des processus de transformation divers.

Un bon mélange toxique !

 

Le but étant d’avoir des aliments prêts à la consommation et très attractifs (et addictifs) d’un point de vue gustatif.

 

Parmi eux, on trouve :

les plats cuisinés à faire réchauffer, les soupes, les sauces, les pains de mie, les céréales petit-déjeuner, les chips, les jus de fruits, les sodas, et bien sûr tous les gâteaux, biscuits et sucreries (entre autres).

Évidemment et sans surprise, on compte aussi les aliments des fast food.

 

Ces produits, surtout ultra-transformés, ne sont pas ou peu nutritifs et en plus, ils sont très caloriques.

 

Vous connaissez le rapport entre calories ingérées et calories dépensées ?

Votre corps brûle des calories en permanence, même au repos, car il a besoin d’énergie pour fonctionner correctement.

Cette énergie, il la puise dans les calories des aliments que vous ingurgitez.

 

Lorsque vous faites un effort, vos muscles ont besoin de davantage d’énergie.

Du coup, votre corps brûle encore plus de calories pour la leur fournir.

Mais si vous donnez plus de calories à votre corps qu’il n’en brûle, logiquement, les calories en trop seront stockées en graisses.

 

Il faut donc manger moins de calories que ce que vous dépensez.

Mais attention !

Cela ne veut pas dire de moins manger !

Mais plutôt, de mieux manger !

 

Rien que le fait de changer votre alimentation en passant des produits industriels aux produits bruts et vrais, vous mangerez moins de calories, puisqu’en général les vrais aliments sont moins caloriques que les produits industriels.

De plus,

même si certains aliments naturels sont plus caloriques que d’autres,

comprenez bien que ces calories naturelles apportées sont accompagnées de pleins de nutriments (et des bons).

 

Avec des aliments vrais, vous fournissez le bon carburant et les bons outils à votre corps pour être en pleine forme !

 

 

On oublie le sucre

 

On commence à en parler doucement dans les médias.

Le sucre blanc (et ses dérivés) sont à éviter au maximum si l’on souhaite perdre du poids mais également préserver sa santé.

 

J’ai moi-même supprimé le sucre de mon alimentation quand j’ai appris, il n’y a pas si longtemps, que c’était lui le grand méchant, responsable de mes kilos en trop.

 

Dès que j’ai arrêté d’en consommer, les premiers résultats sont apparus très vite.

Ce fut une révélation.

 

nutrition-escalade-perte-de-poids-3

 

C’est pourquoi j’ai créé mon blog Sans Sucre S’il vous plaît car j’avais envie de partager mes découvertes et de crier haut et fort qu’on avait faux sur toute la ligne.

Pour maigrir, il suffit simplement de manger !

Mais de manger de vraies choses !

 

Les scientifiques l’ont enfin prouvé:

Le gras, que l’on a tant pointé du doigt, n’est finalement pas le coupable.

 

D’ailleurs, vous pouvez manger du gras (principalement, du bon gras, on voit ça dans le point suivant).

Notre ennemi, c’est le sucre, que cela nous plaise ou pas.

 

Mais sachez que le sucre ne nous fait pas seulement grossir. Il peut également nous rendre malade (dépression, diabète, cholestérol, cancers…).

 

Mais pourquoi est-il si mauvais ?

 

Le sucre blanc, à la base, c’est une substance naturelle puisqu’il vient d’une plante (de la betterave sucrière ou de la canne à sucre).

Sauf que les hommes ont eu la bonne idée de ne pas le garder tel quel.

 

Une fois qu’ils l’extraient, ils le transforment en le purifiant et en le raffinant (pour le sucre de canne), ce qui lui fait perdre tous ses nutriments.

 

Pourquoi fait-on ça, me direz-vous ?

Parce que le sucre complet, avec tous ses nutriments, a un goût fort prononcé.

 

Le sucre blanc, à l’inverse, a un goût neutre, donc il n’interfère pas avec le goût de l’aliment auquel on l’ajoute.

Il lui apporte simplement cette saveur douce dont on raffole tous plus ou moins.

 

À l’époque des premières transformations, évidemment, on ignorait les dégâts que le sucre pouvait causer à notre organisme.

 

Aujourd’hui, on le sait, le sucre blanc n’est rien d’autre qu’une substance totalement pure et dénaturée, qui ne nous apporte rien, à part du plaisir et du gras !

Et notre corps n’apprécie guère.

 

Et l’un des gros soucis des temps modernes, c’est que le sucre est partout.

 

Comme mentionné plus haut, la plupart des produits industriels contiennent du sucre ajouté.

Même des produits salés dont on ne se douterait pas : charcuterie, nuggets de poulet, cordons bleus, pizzas, moutarde ou même encore légumes cuisinés !

 

Jetez un coup d’oïl aux étiquettes nutritionnelles et à la liste d’ingrédients de vos produits préférés.

Vous verrez qu’aussi aberrant que cela semble être, le sucre est omniprésent.

 

Bien sûr, et heureusement, les produits industriels ne sont pas tous mauvais.

Il y en a certains qui sont acceptables.

À vous de vérifier les étiquettes et de faire attention.

Pas d’inquiétudes, vous saurez très vite faire la différence entre le vrai et le faux et saurez quoi manger et quoi éviter.

 

 

Et donc alors, quoi manger ?

 

Tout le contraire de ce dont on a parlé jusqu’ici !

 

Simplement tout ce qui vient de la nature et auquel on n’a pas touché.

Les aliments bruts, entiers, pas transformés, comme les fruits, les légumes, les œufs, la viande, le poisson, le lait…,

mais aussi les aliments peu transformés.

 

C’est à dire des aliments qui ont été modifiés mais seulement physiquement.

Comme par exemple, la farine complète qui n’est que la somme de grains broyés.

Il y a aussi les aliments comme les pâtes, qui sont fabriquées à partir d’aliments naturels qu’on a assemblé.

 

Note : attention aux produits “blancs” comme la farine blanche (et donc les pâtes blanches) qui est raffinée, et le riz blanc qui a été poli.

Comme le sucre blanc, ils ont perdu leur nutriments.

 

 

Pour pratiquer l’escalade efficacement, vous avez besoin de glucides.

Les glucides ce sont les sucres.

C’est eux qui vont vous apporter toute l’énergie nécessaire.

Mais, vous l’aurez compris, ce ne sont pas les sucres comme on les connaît (sucreries, chocolats, etc…) mais de vrais sucres trouvés dans la nature :

Légumes, fruits, céréales complètes (pâtes, riz, avoine…) et légumineuses (lentilles, petits pois…).

 

Vous avez aussi besoin de protéines, notamment afin que vos muscles se reconstruisent après l’effort.

Les protéines on les trouve principalement dans les viandes rouge et blanche, les œufs et le poisson.

Mais également dans les végétaux comme le tofu, le soja, les noix, le quinoa,…

 

Attention cependant à la viande rouge qui est riche en mauvaises graisses, des graisses néfastes pour la santé surtout si consommées en grande quantité.

La viande blanche, elle, en contient moins, donc préférez celle-ci.

 

Je le mentionnais plus haut, contrairement aux idées reçues, vous pouvez manger des lipides (graisses) sans problème.

C’est même très bon pour la santé.

 

Mais à condition de privilégier plutôt le bon gras comme celui trouvé dans les végétaux :

Avocats, huile d’olive, noix, noisettes, cacahuètes, pistaches, amandes…

et dans les graisses animales comme les œufs et le poisson.

 

Le poisson est très riche en oméga 3, qui sont des graisses indispensables et très intéressantes pour éviter les blessures.

 

En ce qui concerne les produits laitiers, à ce jour, les avis diffèrent encore à leur propos.

Ils contiennent des mauvaises graisses (surtout les produits entiers) mais également pleins de bons nutriments.

À consommer mais avec modération.

 

Mangez un maximum de fruits et de légumes qui regorgent d’antioxydants.

Les légumes sont d’excellents alliés santé et minceur que vous pouvez consommer sans aucune crainte ni aucune restriction.

Ne vous en privez surtout pas.

 

nutrition-escalade-perte-de-poids-1

 

Et enfin, buvez, buvez et buvez de l’eau à longueur de journée.

Surtout avant, pendant et après l’entraînement, puisque vous en perdez beaucoup avec l’effort.

 

L’eau est votre meilleure alliée hydratation et santé.

C’est un besoin vital.

En plus, boire beaucoup d’eau augmente votre métabolisme, c’est-à-dire le brûlage des graisses.

L’eau est donc aussi votre alliée minceur.

 

 

En conclusion…

 

Il faut oublier toutes vos bonnes (ou plutôt mauvaises) vieilles habitudes et éviter à tout prix tout ce qui est industriel.

 

Donc vous l’aurez compris, si tout ce qui est préparé est mauvais, il va falloir faire tout vous-même (ou presque) !

 

Pas de panique !

Si vous n’avez pas l’habitude de cuisiner, cela va vous demander un peu d’apprentissage, de temps et d’organisation.

Mais rien de bien méchant, rassurez-vous.

 

Si cela vous rebute légèrement, rappelez-vous que cuisiner est impératif si vous souhaitez vivre d’une alimentation saine.

 

Mangez de tout !

Mais donnez des aliments vrais, naturels et nutritifs à votre corps.

Celui-ci vous rendra l’appareil en vous procurant l’énergie nécessaire pour pratiquer votre activité physique préférée et vous faire perdre vos quelques kilos superflus (si besoin).

 

Bien sûr, attention, cela ne veut pas dire que vous pouvez manger à volonté (à part les légumes) !

Il faut savoir manger en toute modération et à sa faim.

 

Mais en tout cas, sachez qu’en restant dans le vrai, vous n’aurez plus réellement à faire attention à tout.

Et les aliments naturels, comme très nutritifs, nous rassasient plus rapidement (un autre point qui les différencient des produits industriels).

Du coup, ça limite les risques de surconsommation.

 

Évidemment, je ne vous dis pas de vous priver à tout jamais des aliments dits “aliments plaisirs” (chocolats, bonbons, fast-food,…).

De temps en temps, vous pouvez vous autoriser quelques écarts.

 

Vos anciennes habitudes étant bien ancrées, si vous vous coupez absolument de tout, vous pourrez vite vous sentir frustré(e).

Surtout que la malbouffe est partout et qu’il sera difficile de l’éviter tout le temps.

 

Mon conseil : la plupart du temps, vous mangez sainement, et occasionnellement (oui je l’ai mis en gras ET souligné exprès), autorisez-vous un écart ou deux.

Cela ne viendra pas gâcher tous vos efforts.

Et puis, hey, faut bien se faire plaisir des fois quand même !

 

Si vous souhaitez obtenir une silhouette spécifique en vue de vos objectifs physiques et sportifs, ou si vous voulez perdre du poids rapidement, alors il vous faudra peut-être adapter votre alimentation en fonction de ces objectifs.

Notamment être plus précis(e) : compter les calories, peser les aliments, faire plusieurs petits repas dans la journée, alterner les journées avec et sans glucides, éviter certains aliments, se mettre en déficit calorique, etc…

 

Mais si vous n’avez pas de but précis à atteindre, en général, en mangeant vrai, à votre faim, sans vraiment faire attention ni en vous privant, vous suffira pour perdre du poids naturellement, lentement mais sûrement.

En plus, en étant actif(ve)s (comme la plupart d’entre vous, adeptes de l’escalade), vous éliminerez encore plus vite !

 

Sachez quand même que nous avons tous un métabolisme différent et que, selon le vôtre, vous pouvez brûler des calories plus ou moins rapidement.

Mais perte de poids, assurément, il y aura !

 

Je remercie une nouvelle fois François et sa confiance de m’avoir permis de m’exprimer sur son blog.

J’espère qu’il vous sera utile et qu’il vous permettra de faire de meilleurs choix dans votre vie de tous les jours et d’obtenir les résultats escomptés !

 

Pour plus d’infos sur le sucre, l’alimentation saine et pour des idées de recettes simples, saines et gourmandes, n’hésitez pas à consulter mon blog Sans Sucre S’il vous plaît !

 

Laura

Leave A Response

* Denotes Required Field