Comment améliorer ton rapport poids/puissance (en hackant ton alimentation)

jeune intermittent escalade

Les fêtes de fin d’années sont finies et je pense que tu as mis un sacré coup de barre à ton rapport poids/puissance.

 

Problème?

En escalade, le rapport poids/puissance est très important.

 

Pourquoi?

Car plus tu es léger et plus tu es puissant, moins ce sera difficile pour toi de te mouvoir sur le mur (notamment dans les dévers).

 

Du coup,

pour ce premier article de 2018, j’aimerais partager avec toi un hack de ton mode alimentation qui va t’aider à brûler le gras accumuler pendant les fêtes.

 

Et ce hack,

tu peux l’appliquer toute l’année pour continuer à garder la ligne.

 

Je l’utilise au quotidien depuis un bon moment et une chose est sûre:

j’ai totalement adopté cette nouvelle façon de m’alimenter.

 

Je sais d’avance que certains d’entre-vous ne seront pas d’accord avec ce que je vais présenter.

Mais com’dab, je t’invite à essayer.

C’est le seul moyen pour toi de savoir si c’est fait pour toi.

 

« Alors c’est quoi ce fameux hack pour perdre du gras et améliorer mon rapport poids/puissance? »

Il s’agit d’effectuer ce que l’on appelle: le jeûne intermittent.

 

 

Jeûne intermittent: en quoi ça consiste?

 

Un jeûne intermittent consiste à restreindre le nombre de calories que tu avales durant une certaine période.

Pour ma part, j’ai choisi de faire le jeûne chaque jour pendant 16 heures… et me laisser 8 heures pour prendre mes repas.

 

Je m’arrête donc temporairement de manger pendant 16 heures, seules l’eau et les autres boissons non caloriques sont autorisées (thé et café principalement).

 

Au début, ça m’a fait un peu peur…

J’étais là:

« euh, je vais mourir de faim et tomber en hypoglycémie! »

 

Mais en fait pas du tout.

 

Et j’ai découvert que cette pratique est reconnue pour être incroyablement bonne pour la santé… grâce à aux différentes vertus qu’elle a:

 

  • Perte de poids,
  • amélioration de certaines maladies chroniques,
  • amélioration des facultés cognitives,
  • nettoyage du système digestif
  • et purge globale pour notre corps.

 

Des dizaines d’études ont d’ailleurs été faites sur le sujet.

Tu peux les retrouver sur ces pages: iciiciet ici

 

jeune intermittent escalade

 

Et pour l’avoir tester depuis des mois, je ne peux que la conseiller.

 

Le but de cet article n’est pas de te faire une description complète du jeûne intermittent.

(il existe des dizaines de sites qui sont spécialisés… et je te conseille de les visiter si tu veux approfondir tes connaissances)

 

Je préfère te parler de ma façon d’organiser ce jeûne et son impact sur ma pratique sportive.

 

 

Comment je m’organise pour jeûner chaque jour

 

Il y a plusieurs façon de pratiquer le jeûne intermittent:

 

  • En sautant le repas du soir
  • En sautant le petit déjeuner

 

Pour ma part,

j’ai décidé de sauter le pti dej et de prolonger le jeûne de la nuit jusqu’à midi.

 

(je me voyais mal supprimer le repas du soir car c’est un moment de convivialité avec ma famille)

 

Au début,


j'avais peur de perdre en énergie et d'avoir la tête qui tourne pendant ma séance.


Ce qui s'est passé?


Tout l'inverse.



En réalité,

je ne saute pas vraiment le pti dej.

J’évite simplement les aliments caloriques.

 

Donc, je prends un café et un thé (sans sucre) et je pars pour ma journée.

 

Et la sensation de faim?

Au final, je l’ai pas tant que ça.

 

Un peu au début mais beaucoup moins maintenant.

De toute façon, je prends de nouveau un thé aux alentours de 10h et ça me fait passer tout de suite la faim.

 

Puis à midi, je pars pour ma séance de sport quotidienne (du HIIT principalement).

 

Au début,

j’avais peur de perdre en énergie et d’avoir la tête qui tourne pendant ma séance.

 

Ce qui s’est passé?

Tout l’inverse.

Je me suis senti plus énergique et plus léger!

 

Et surtout,

je tape direct dans mes réserves graisseuses et ça c’est plutôt cool.

 

Car oui, le jeûne intermittent permet de perdre de la masse graisseuse.

 

Comment?

Quand tu jeûnes, tu n’apportes plus suffisamment de sucres à ton corps.

Le corps se retrouve alors en état de stress et va venir puiser dans ses propres réserves de graisse pour fournir au corps l’énergie dont il a besoin.

 

De plus, en sautant un repas, ça devient beaucoup plus facile d’avoir une balance calorique négative (consommer moins de calories que ton corps en a besoin).

 

Enfin, le jeûne intermittent joue sur la production de 3 hormones hyper importantes: l’insuline, le glucagon et l’hormone de croissance.

 

Du coup, en faisant un jeûne:

Tu abaisses le taux d’insuline (hormone qui provoque le stockage des graisses),

tu augmentes le taux de glucagon (hormone qui provoque le déstockage des graisses)

et tu augmentes la production d’hormones de croissance (hormone brûleuse de graisse et augmentant la masse musculaire).

 

Plutôt intéressant pour un sportif non?

 

 

Je précise que j'ai une pratique sportive qui est quotidienne mais que je ne suis pas un compétiteur.

Ma pratique est donc celle d'un grimpeur amateur et sportif amateur.

Mon témoignage est donc à considérer dans ce contexte bien précis...

 

 

Quels repas pour la suite de la journée?

 

J’ai la chance de ne pas être lassé si je mange la même nourriture régulièrement.

 

Du coup,

mes repas du midi sont souvent les mêmes:

Riz complet bio + lentilles bio + dinde ou poulet ou thon ou collin + œuf bio + salade verte + huile d’olive artisanale.

 

J’avale donc mes premiers glucides, mes premières protéines et mes premiers lipides juste après ma séance de sport.

 

Ensuite vers 16h: collation.

Là, je varie un peu.

Soit une poignée d’amandes + un thé.

Soit un carré de fromage frais 0% + une tranche de poulet + un thé.

 

Et le soir, je fais un repas normal:

Une bonne salade, une bonne viande ou un bon poisson (grillé), un peu de fromage en dessert (et un carreau de chocolat au lait praliné).

 

jeune intermittent escalade

 

Le week-end je m’autorise quelques écarts car faut quand même pas déconner: j’aime trop les bonnes bouffes. 😉

 

 

Conclusion

 

En hackant mon alimentation via le jeûne intermittent,

j’ai trouvé un moyen de réduire mes apports journaliers au strict nécessaire…

Sans avoir à compter mes calories… et en profitant de tous les bienfaits de ce mode d’alimentation.

 

Je conçois que ça peut paraître en contradiction totale avec tout ce qu’on nous apprend depuis qu’on est tout petit (« le petit dej repas le plus important de la journée », etc…).

mais comme dab, sur Grimper Malin, on sort des sentiers battus. 😉

 

Et je ne peux que te conseiller d’adopter cet état d’esprit.

 

François

 

Leave A Response

* Denotes Required Field