Tu dois faire de la compète! (mais pas comme tu penses)

Jérôme, il grimpe seul.

Il utilise souvent les enrouleurs automatiques pour grimper.

Il progresse, doucement mais sûrement.

Quand un autre grimpeur vient le voir pour lui demander si il veut l’assurer, Jérôme décline.

Prétextant qu’il ne reste que 10 minutes avant de rentrer chez lui.

En fait, Jérôme ment.

En fait, il a tout simplement envie de grimper seul, tranquille.

Pas qu’il soit asocial, c’est juste qu’il a envie de grimper seul.

Tout le temps.

Et ça lui va bien comme ça! 

Passons maintenant à l’histoire de Jennifer.

Jennifer elle, elle grimpe avec sa meilleure amie.

Elles ont à peu près le même niveau.

Son amie passe mieux les dévers.

Jennifer, elle, est carrément plus à l’aise en dalle.

Du coup, une certaine compétition s’est installée entre Jennifer et sa meilleure amie.

Une compétition saine.

Amicale.

Maintenant, j’ai une question pour toi.

Qui de Jennifer et Jérôme progressera le plus vite ?

C’est évident.

Jennifer a le plus de chance de grimper plus fort que Jérôme.

Pourquoi ?

Car la compétition amicale avec sa meilleure amie la pousse à sortir de sa zone de confort.

Cette compétition la pousse à vouloir progresser pour passer les dévers mieux que son amie.

Pas par pur égo.

Non.

Tout simplement car elle a envie de montrer à son amie qu’elle peut la pousser à son tour dans ses retranchements.

Car ça nourrit leur amitié.

Ça nourrit leur grimpe.

Et elles progressent à vitesse grand V.

Donc si tu veux progresser plus vite, trouve-toi un partenaire (ou plusieurs). 😉

Sinon, fait comme Jérôme…

Jérôme, lui, va avoir beaucoup plus de mal à progresser sur ses points faibles.

Mais dans le fond, le principal, c’est qu’il kiffe sa façon d’appréhender l’escalade.

Elle est moins efficace en termes de progression ?

Ok et alors ?

C’est comme ça qu’il éprouve du plaisir à venir se défoncer les doigts sur de la résine chaque soir.

T’es plutôt dans quel camp toi ?

En attendant, que tu sois plutôt grimpeur « Loup Solitaire » ou grimpeur « jamais sans son pote », tu peux profiter de mon programme d’entraînement « Décuple ton Endurance en 60 Jours » en cliquant ici.

Si tu grimpes tout le temps avec ton meilleur pote, c’est l’idéal de le faire à 2.

Si tu préfères grimper seul, des variantes blocs sont prévues pour chaque exercice.

Leave A Response

* Denotes Required Field