Technique d’Escalade: Les 3 règles d’OR du Débutant

Featured Video Play Icon

Podcast de la vidéo

Transcription texte de la vidéo

Salut, c’est François, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Donc là, aujourd’hui, écoutez, je suis au bord de l’eau, il fait super beau, je suis en plein soleil, je suis bien. Je suis vraiment bien installé.

Alors, j’ai eu envie de vous faire une petite vidéo dans laquelle je vais partager, en fait, ce qui sont, pour moi, les 3 règles d’or pour avoir les bonnes bases pour une bonne technique en escalade.

Mais bon, comme d’habitude, avant de voir tout ça en détails, je t’invite à cliquer sur le bouton « S’abonner » juste en dessous de la vidéo. Ça te permettra de rejoindre les plus de 1200 grimpeurs et grimpeuses déjà abonnés à la chaîne et ainsi être averti dès qu’une nouvelle vidéo de conseils sera disponible.

Alors, pourquoi ces 3 règles d’or ?

Alors, tout simplement, je pense que, notamment pour les débutants, bon, ce sont des règles que je m’applique toujours, de toute façon, je pense qu’il y a vraiment un pilier, alors 3 piliers, à apprendre en fait d’emblée, qui vont permettre, derrière, de développer une technique qui part sur de bonnes bases.

J’ai appelé ça 3 règles d’or parce que, pour moi, c’est un des trucs incontournables, totalement incontournables.

Donc la 1ère règle, ça va être de grimper en poussant avec tes jambes, et non en tirant avec les bras.

Alors ça, c’est certainement quelque chose qu’on t’a déjà dit mais c’est vraiment, c’est vraiment la base.

C’est-à-dire que, en fait, dès que tu vas amorcer un mouvement vers le haut, c’est sur tes jambes que tu vas pousser.

En réalité, tes bras te permettent de rester accroché au mur, tout simplement, de pas partir en arrière, de garder un certain équilibre.

Maintenant, ce n’est pas avec les muscles des bras et du haut du corps que tu vas, en fait, te mouvoir vers le haut.

Ça peut être le cas dans certains cas mais vraiment, voilà, c’est vraiment l’habitude de base à prendre.

Essayer de pousser sur tes jambes, donc essayer de trouver un équilibre pour pouvoir avoir ton centre de gravité au-dessus d’une de tes deux jambes pour pouvoir pousser dessus et te mouvoir vers le haut.

C’est comme ça, en fait, qu’on garde l’énergie de ses bras, etc.

Et c’est comme ça qu’on arrive à finir des voies de plus en plus dures, tout simplement en utilisant la force des jambes, qui est largement, largement supérieure à celle des bras, des avant-bras, des épaules, etc.

Donc c’est en utilisant vraiment tes jambes que tu arriveras à garder suffisamment d’énergie pour passer, en fait, les passages-clés d’une voie ou d’un bloc, qui sont extrêmement difficiles et dans lesquels tu vas devoir faire travailler le haut du corps de manière excessive.

2ème règle d’or, alors toujours pour moi, ça concerne l’emplacement de ton bassin.

Alors, pourquoi c’est important ?

Tout simplement car ton bassin, à peu de choses près, c’est à peu près là où se situe ton centre de gravité.

Si celui-ci est mal positionné par rapport à la paroi, en fait, il va avoir tendance à te tirer, à t’amener, à te tirer hors de la paroi, et donc à te faire tomber.

Et surtout, plus il va tirer en fait vers l’extérieur de la paroi, plus ça va te demander, à toi, des efforts au niveau des bras.

Et ça, c’est ce qu’on essaye d’éviter au maximum.

Donc mon conseil, et la règle qu’il faut appliquer, c’est vraiment d’essayer de se débrouiller pour avoir au maximum ton bassin au-dessus de tes pieds, c’est-à-dire verticalement.

Voilà, si tu prends une ligne droite, tu imagines tes pieds et tu tires une droite vers le haut, il faut que ton bassin soit à la verticale de tes pieds.

Alors, ça dépend des profils de parois, mais par exemple sur de la dalle, on va, donc qui est plutôt en positif, une inclinaison positive, du coup tu vas coller systématiquement ton bassin, en fait, à la paroi et avoir, en fait, ton bassin qui est bien au-dessus de tes pieds, tout simplement.

Ça va permettre à tes jambes de supporter ton poids, et non à tes bras et donc de préserver une énergie vraiment très importante pour pouvoir finir ta voie.

C’est pareil en vertical, donc garder au maximum le bassin collé à la paroi.

Concernant les dés verts, le conseil est le même hein, on va essayer de se mettre au maximum en profil pour poser, en fait, le bassin contre la paroi, contre le dé vert, mais ça aussi, ça va surtout nous servir à pousser sur les jambes, et donc, en fait, à faire travailler moins les bras pour pouvoir se mouvoir en dés verts.

Donc voilà, ça c’est la 2ème règle d’or, essayer au maximum de poser ton bassin contre la paroi.

On appelle ça souvent « faire l’amour », en fait, avec la paroi, « faire l’amour avec la paroi ».

Tout simplement car ça va permettre de supporter une très grosse partie du poids de ton corps sur tes jambes, et non sur tes bras.

Et, enfin, la 3ème règle extrêmement important, la 3ème règle d’or pour avoir une bonne base pour la technique en escalade, ça va être de garder les bras tendus au maximum.

Pourquoi ?

C’est extrêmement simple, en réalité.

Si tu as les bras tendus, tout le poids de ton corps, ou du moins ce qu’il en reste, ce qui n’est pas supporté par tes jambes, sera supporté par tes os.

Voilà. Si tu as les bras pas tendus, donc qui font un angle, le problème c’est que, pour supporter le poids du corps, c’est tes muscles qui vont travailler, tes muscles et tes tendons.

Donc les muscles de ton épaule, les biceps, les triceps, enfin, etc., et ça, tu as beau les travailler énormément, c’est pas des muscles hyper forts, et tu le vois de suite dès que tu commences à rester sur la voie avec les bras non tendus, tu tiens pas souvent quoi, tu tétanises au bout d’un moment quoi, et c’est le but, c’est l’échec.

Donc dès que tu le peux, alors quel que soit le profil hein, plutôt plies tes jambes, plies tes jambes au maximum pour avoir les bras tendus ou déplaces-toi sur le côté, ou voilà, tu vois, selon, voilà, le type de prise que tu as.

Mais le but, c’est vraiment de garder le maximum du temps les bras tendus et de simplement les plier parce que tu dois aller chercher une nouvelle prise.

Voilà, avec ça, tu vas économiser également énormément d’énergie et c’est des habitudes à prendre, qui derrière vont vraiment te faciliter la vie.

Une fois que ce sera quelque chose d’automatique, tu te prendras plus la tête avec ça, et tu verras que ton niveau va prendre un coup de boost instantané. Donc voilà, il y a énormément de choses à dire sur la technique en escalade, mais pour moi, ça, c’est vraiment les bases.

Voilà, c’est tout pour cette vidéo.

Si tu l’as aimée, je t’invite à mettre un petit pouce bleu juste en dessous de la vidéo. Je t’invite aussi à la partager sur Facebook avec tes amis grimpeurs ou grimpeuses.

Enfin, sache que tu peux télécharger mon livre gratuit « 6 Techniques Pour Retarder l’Apparition des Bouteilles ».

Alors je te mets le lien juste là dans la vidéo, tu pourras le télécharger aussi en cliquant sur le « i » comme « info » si tu es sur smartphone.

De toute façon, je te mets le lien aussi dans la description de la vidéo, et je te le mets juste en dessous si tu es sur Facebook. Je te dis à la semaine prochaine et je te souhaite une bonne grimpe !

 

TÉLÉCHARGE TON GUIDE « 6 Techniques Efficaces pour Retarder l’Apparition des Bouteilles » en cliquant ICI

Leave A Response

* Denotes Required Field