Comment se Libérer du Regard des Autres quand Tu Grimpes

Featured Video Play Icon

Podcast de la vidéo

Transcription texte

Salut les amis, c’est François. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je voulais aborder un sujet qui me tient à cœur, je voulais en parler depuis un petit moment, j’en profite là parce que j’ai eu la question y’a pas très longtemps.

Vous êtes nombreux à m’envoyer des messages sur le fait que le regard des autres, quand vous grimpez, vous empêche de donner le meilleur de vous-même. Je voulais faire une petite vidéo sur ce point pour vous apporter un petit peu mon expérience et quelques conseils pour vous aider un peu à aller au-delà de cette peur.

Cette peur, elle est totalement humaine, c’est pas quelque chose d’anormal, c’est quelque chose de tout à fait normal. On est très nombreux à avoir ça.

D’habitude, ça m’arrive de temps en temps. Bon, ça m’est passé un petit peu avec l’expérience et l’âge, on passe un peu outre ça.

Mais de temps en temps, je reçois des messages me disant : « ouais, François, merci pour tes conseils, j’aimerai bien les appliquer mais, moi, quand je vais sur un mur de bloc, y’a trop de monde et j’aime pas trop, je suis un petit peu timide, j’ai pas envie qu’on me regarde pendant que je grimpe parce que ça me met mal à l’aise, parce que j’ai pas spécialement confiance en moi et, du coup, j’y vais pas ».

C’est quand même une barrière qui est… c’est un peu bête. Désolé de le dire comme ça mais c’est un petit peu bête parce que, en pensant de cette façon, tu t’empêches de prendre du plaisir dans ta passion pour un regard extérieur qui, d’après toi, existe.

Il faut savoir qu’en réalité, la plupart des gens qui te regardent ne te jugent pas, ils n’en ont rien à foutre de ce que tu fais, ça c’est quelque chose qu’on a un petit peu dans la tête, c’est une espèce d’idée préconçue qu’on se fait. Il faut savoir que, la plupart du temps, les gens s’occupent d’eux, ils ne s’occupent pas de ce qui se passe autour.

Mais je peux comprendre que, des fois, ce soit un peu difficile de se lancer sur une voie ou un bloc alors qu’il y a plein de gens qui vous regardent.

Maintenant, je vais essayer de partager avec toi une petite technique, une petite façon de se mentaliser qui marche très bien pour moi. Je t’invite à l’essayer mais pas uniquement quand tu vas grimper, c’est un peu dans ta vie de tous les jours parce que c’est vraiment un exercice à faire tout le temps.

Cet exercice : c’est de te dire que dès que tu fais quelque chose, de bien te dire que tu le fais pour toi, et pas pour quelqu’un d’autre, c’est-à-dire que dès que tu vas entreprendre quelque chose de nouveau ou aller grimper, parce que tu veux, par exemple, démarrer le bloc comme moi cette année et que tu es nul.

C’est sûr, t’en as jamais fait, donc forcément t’es pas top. Tu oses pas y aller parce que tu penses que tu as un niveau de merde et que les gens vont te regarder, vont te juger. Essaye vraiment de te dire : « si je le fais c’est pour moi, c’est pas pour montrer à quelqu’un que je peux être d’un tel niveau ou quoi ».

Fais les choses pour toi et tu verras que tu t’en fous de ce que les autres peuvent penser de tes performances. Parce qu’il y a une chose à bien comprendre, et ça c’est la nature humaine, quel que soit ce que tu entreprends, que ce soit dans l’escalade ou dans n’importe quel autre domaine de ta vie, que tu fasses les choses en bien ou en mal, y’aura toujours des gens pour te critiquer, ça c’est totalement inévitable.

Et comme tu ne peux pas l’éviter, que tu n’as pas la maîtrise sur ce facteur-là, les gens qui te critiquent, passe outre ça, vu que tu as pas la maîtrise dessus, tu dois t’en foutre, tout simplement.

C’est peut-être facile à dire comme ça, mais la seule solution, elle est là. C’est de se dire : « moi, si je fais quelque chose, si je veux me mettre au bloc cette année, même si j’ai pas du tout de niveau, j’ai envie de le faire pour moi, pour me faire plaisir à moi, pour aller faire telle sortie sur tel site parce que ça me fait plaisir » et pas le faire parce que tu veux impressionner quelqu’un ou quoi que ce soit.

Et se dire également : « oui, ok, y’a certaines personnes qui vont peut-être me regarder et se dire : « regarde-moi ce gros nul ! » ».

C’est juste des gros connards hein, mais sache que des personnes comme ça, y’en aura toujours, dans quoi que tu fasses. Donc la meilleure façon, c’est juste de les ignorer et d’aller de l’avant, et de t’en foutre complètement.

Et si tu veux un bon conseil : la difficulté, c’est pas tant de faire face au regard des autres, c’est de faire le premier pas pour se lancer et faire la chose. Parce qu’une fois que t’y es, en réalité, t’oublies un peu tout ce qui se passe autour.

Pour moi, c’est comme ça que ça se passe. J’oublie tout ce qui se passe autour et je suis concentré sur mon truc et je m’en fous un petit peu de qui est autour de moi quoi. Et quel que soit le domaine.

Donc vraiment, mon gros conseil, c’est ça : c’est de faire les choses pour toi, de faire ce que tu as envie de faire toi et pas le faire pour les autres, et de te lancer tout simplement. Parce que là, en faisant ça, en te lançant, tu vas rentrer dans un cercle vertueux.

Pourquoi ? Parce que tu vas te lancer, tu vas surpasser ta peur, tu vas aller faire ce que tu as envie de faire, tu vas te faire plaisir, tu vas progresser, donc tu vas prendre confiance en toi. Et plus tu auras confiance en toi, moins tu auras peur du regard des autres.

C’est ce qu’on appelle un cercle vertueux. C’est-à-dire que plus tu vas le faire, plus tu auras confiance en toi, moins tu auras peur, plus tu auras confiance, moins tu auras peur, etc. Et, du coup, tu iras vers ce que tu as envie de faire. Tout simplement.

C’est un peu mon conseil de la semaine. Ça faisait un petit moment que je voulais faire une vidéo sur ça, une petite vidéo où je te parle comme ça, un petit peu comme un monologue.

Un sujet un peu annexe à l’escalade, c’est vrai, mais je sais que vous êtes assez nombreux quand même à souffrir de ça, parce que je reçois des messages de temps en temps sur ça.

C’était important pour moi de vous partager ma façon de voir les choses et, pourquoi pas, vous motiver pour que, dès cette semaine, vous fassiez ce que vous avez envie et que vous arrêtiez de vous brider parce que vous pensez que les autres vous jugent.

On s’en fout de tout ça. La plupart ne vous jugent pas. Ceux qui vous jugent, c’est juste des cons, tout simplement, faut dire ce qui est. On s’en fout un peu de ce qu’ils pensent.

J’espère que cette vidéo t’a plu. Si c’est le cas, et que tu n’es pas abonné à la chaîne, je t’invite à t’abonner en cliquant sur le bouton « S’abonner » juste en dessous, puis en cliquant sur la petite cloche juste à côté. Je t’invite également à me mettre un petit pouce bleu, ça me permettra de savoir que la vidéo vous a plu, et à partager aussi en commentaire ce que vous en pensez, si vous aussi vous avez des petites techniques pour surpasser un peu vos peurs. Et si tu as regardé cette vidéo jusqu’à la fin, c’est que tu adores certainement l’escalade, comme moi.

 

Pour aller plus loin

Je t’invite à télécharger mon guide « 6 Techniques pour Retarder l’Apparition des Bouteilles » si tes avant-bras ont tendance à tétaniser rapidement, je t’invite à le télécharger en cliquant sur l’image juste en dessous de l’article.

Voilà, donc je te dis à la semaine prochaine pour une uvelle vidéo et je te souhaite une bonne grimpe !

Leave A Response

* Denotes Required Field