Grimper en Tête: 5 Astuces Évidentes pour T’améliorer Radicalement

grimper en tete

Dans cet article, je vais t’aider à améliorer ta grimpe en tête en te donnant 5 astuces.

Je vais aussi te donner des exercices et méthodes pour te permettre de les mettre en application.

Cet article est plutôt à destination des débutants mais parfois quelques conseils de bases peuvent aider les plus aguerris d’entre-nous. 😉

C’est parti.

 

[Tweet « Grimper en Tête: 5 Astuces Évidentes pour T’améliorer Radicalement »]

 

1 – Apprend la lecture de voie pour économiser ton énergie

Quand tu es au pied de la voie, prend quelques minutes pour la lire.

Quel est le but?

Déterminer à l’avance les mouvements que tu vas devoir faire afin d’optimiser ta dépense d’énergie.

C’est très important, surtout quant tu grimpes en tête.

Et là, tu vas me dire:

« Facile à dire! Moins facile à faire! »

Rassure-toi, j’ai une méthode en 3 étapes à t’enseigner qui va bien t’aider. 😉

 

1ère étape: La prise d’informations

Lors de cette étape, tu vas essayer de déterminer:

  • Où sont les repos: Cherche les gros bacs ou les prises les plus faciles qui te permettront de retrouver des forces
  • Où est le crux: Cherche l’enchaînement de prises, le passage qui te paraît le plus difficile
  • Où sont les points: Essaie surtout d’identifier sur quel côté de la voie ils sont (plutôt sur ta gauche ou plutôt sur ta droite)
  • Où est le relais

Le but est de voir rapidement quels sont les endroits stratégiques de la voie.

 

2ème étape: L’étude des mouvements

Essaie maintenant d’imaginer:

  • Quelle sera la séquence de mouvements de tes mains
  • Quelle sera la séquence de mouvements de tes pieds
  • Quelles sont les meilleurs positions pour clipper

Commence TOUJOURS par imaginer la séquence de main.

Il te suffit de mimer devant toi les gestes que tu penses faire une fois sur le mur.

Pour les placements de pieds, ça demande un peu plus d’entraînement, donc si tu débutes en lecture de voie, laisse tomber cette séquence pour le moment.

Concentre-toi sur les placements de mains et sur tes placements pour clipper.

 

3ème étape: Grimper en analysant

Maintenant que tu as imaginé ta séquence de main et que tu as une idée de tes positions de clippage, fait un essai dans la voie.

Pendant cet essai, prend bien soin d’analyser la voie afin de récupérer des informations que tu n’aurais pas vu depuis le sol.

Redescend et recommence les 3 étapes un max de fois.

C’est en répétant que tu développeras de bonnes capacité de lecture. 🙂

 

 

Devenir meilleur en lecture de voie va grandement faciliter ta grimpe en tête.

Tu vas être capable de gaspiller moins d’énergie et tu seras plus efficace.

 

2 – Clippe dans une bonne position pour conserver du jus

Que ceux qui ont déjà perdu un max d’énergie en clippant une dégaine lèvent la main!

Ok… Tout le monde donc. 😉

Ta position pour clipper fait partie intégrante de la grimpe en tête.

Tu dois y prêter une grande attention.

Garde à l’esprit ces 2 choses:

  • Tu dois avoir une position bien équilibrée
  • Tu dois avoir le bras tendu au maximum

C’est à ces 2 conditions que tu pourras clipper de manière maîtrisée, sans perdre d’énergie superflue.

Alors positionne-toi sur de bonnes prises de pied et cherche à saisir un bon gros bac pour tes mains.

Une fois dans cette position, tu seras parfaitement placé pour clipper la prochaine dégaine et passer ta corde dans le mousqueton.

 

3 – Secoue tes bras pour réactiver la circulation du sang dans tes avant-bras

Lorsque tu es bonne position pour clipper, prend quelques instants pour secouer tes bras.

On dit aussi « délayer ».

Ça consiste concrètement à laisser pendre ton bras en secouant la main et en décontractant au maximum ton épaule.

Alterne chaque bras pendant quelques secondes avant de reprendre ton escalade.

Ou délaye tes 2 bras en même temps si ta position le permet. 😉

 

4 – Poffe AVANT d’attaquer le crux

C’est un conseil simple mais très avisé!

Lors de la lecture de la voie, tu as pu déterminer où était le ou les passages les plus difficiles de la voie.

Alors, avant d’y passer, trouve une position de repos afin de poffer un bon coup.

Le but étant que tu n’aies pas à le faire en plein milieu du crux!

 

5 – Apprend à surpasser ta peur de la chute pour pouvoir t’engager au maximum

Il s’agit certainement du frein principal à ta progression quand tu commences à grimper en tête.

La peur de la chute.

La peur de se faire mal.

La peur du vol.

Mais pourquoi cette peur exactement?

Plusieurs raisons:

  • Tu n’as pas confiance dans le matériel
  • Tu as peur de te faire mal en te réceptionnant à l’arrache contre la paroi
  • Tu as peur d’avoir mal fait ton nœud
  • Tu as peur que ton système d’assurage soit mal installé
  • Tu n’as pas confiance dans ton assureur

Ces raisons d’avoir peur sont concrètes mais elles peuvent être facilement surpassées.

Voici comment.

 

Comment avoir confiance dans le matériel

Si le matériel est en bon état, alors tu ne risques rien.

C’est simple.

La matos d’escalade est prévu pour supporter plus de 2 tonnes de charge.

Aucun risque de casse.

Assure-toi donc d’avoir un matériel en bon état et tu peux mettre cette peur de côté.

 

Comment éviter de se faire mal en tapant dans la paroi

En mettant les pieds vers l’avant pendant la chute.

C’est une habitude à prendre, un réflexe à avoir.

 

Comment t’assurer que ton nœud est bien réalisé ou que ton système d’assurage est bien installé

Une seule chose à faire:

Le double-check.

Tu vérifies que ton assureur a bien installé son assureur et tu demandes à ton assureur de vérifier ton nœud.

Un manque d’attention arrive vite.

Et ça serait vraiment bête de tomber à cause d’un nœud en 8 pas fini.

Donc vérifie bien le système d’assurage de ton partenaire.

Et demande lui de vérifier ton nœud.

Systématiquement!

 

 

Comment avoir confiance en ton assureur quand tu ne le connais pas

Prend le temps de discuter avec la personne.

A t-il déjà assuré? Connait-il les manips de base?

Dans tous les cas, averti le quand tu vas faire un mouvement lors duquel tu sens que le risque de chute est important.

 

Bon, tout ça c’est bien gentil mais ça ne suffit à vaincre cette foutue peur de la chute…

Pourquoi?

Car la peur est une émotion.

Et ce n’est pas en faisant appel à ta raison que tu pourras la vaincre.

Le seul et unique moyen est d’y faire face.

Et il y a une méthode pour ça.

Une méthode qui va t’apprendre progressivement à vaincre ta peur de tomber quand tu grimpes en tête.

La Méthode « Clipper-Lâcher ».

 

Comment vaincre la peur de la chute grâce à la méthode « Clipper-Lâcher »

La méthode « Clipper-Lâcher » consiste à apprendre à apprivoiser la peur de la chute de manière progressive.

Elle se déroule en 5 étapes:

  • Étape 1: Comprendre à quoi sert l’assurage dynamique
  • Étape 2: Apprendre à maîtriser l’assurage dynamique
  • Étape 3: Appliquer Le « Clipper-Lâcher » – Niveau 1
  • Étape 4: Appliquer Le « Clipper-Lâcher » – Niveau 2
  • Étape 5: Appliquer Le « Clipper-Lâcher » – Niveau 3

Pour tout savoir sur cette méthode, clique sur le lien ci-dessous pour que je t’envoie une fiche qui t’explique en détail comment l’appliquer:

 

Cet article t’a plu ?

Va encore plus loin en téléchargeant mes guides:

  • « 10 Techniques pour Progresser plus Vite en Escalade »
  • « Comment Vaincre ta Peur de Grimper en Tête en 5 Étapes Simples »
  • « Comment Muscler tes Avant-Bras Sans Matériel en 5 Minutes par Jour »

Clique ici pour les télécharger tout de suite!

Recherches utilisées :

  • grimper en tete

1 Comment

  • Rémi

    19/08/2016

    salut françois,
    je n’ai pas réussi à trouver la méthode « clipper-lacher », peut etre peux tu me l’envoyer s’il te plait? 🙂
    cdt

Leave A Response

* Denotes Required Field