[Vidéo] 3 Filières Énergétiques Sans Lesquelles Tu n’es RIEN!

Featured Video Play Icon

 

Podcast de la vidéo

 

Transcription texte de la vidéo

 

Salut c’est François, je te souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog grimpermalin.fr.

Dans la vidéo d’aujourd’hui, on va s’intéresser un peu plus au physique et plus particulièrement à la base même de ça, puisqu’on va s’intéresser aux différentes filières énergétiques que ton corps utilisent pour produire un effort.

Mais avant de voir tout ça en détail, je t’invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste ici en dessous de cette vidéo, ça te permettra tout simplement d’être abonné à la chaîne et donc d’être averti dès qu’une nouvelle vidéo de conseil sera en ligne.

Alors les filières énergétiques, c’est quoi exactement ?

Dès que ton corps a besoin de produire un effort, il va utiliser en fait trois façons de produire de l’énergie grâce aux nutriments déjà présents dans ton corps.

Il existe trois filières énergétiques :

  • La filière aérobie
  • La filière anaérobie lactique
  • La filière anaérobie alactique

Alors on va voir en détail chacune de ces filières pour voir à quel moment elles interviennent dans notre pratique qu’est l’escalade et pour voir également dans quel type de discipline elles sont le plus utilisées.

Ce qu’il faut s’avoir c’est que ces filières énergétiques rentrent en jeu à des moments différents dans l’escalade en fait en fonction de l’intensité de l’effort que tu vas devoir produire, c’est une des trois filières qui sera utilisée.

La filière aérobie

Alors la filière aérobie pourquoi ?

Tout simplement car il utilise de l’oxygène pour en fait dégrader  soit des glucides présents dans ton organisme, soit des lipides et secondairement des protéines pour produire en fait un substrat qui va permettre à ton corps de produire de l’énergie.

Alors cette filière aérobie rentre en jeu dans des voies dites de continuité et c’est une filière qui dure très longtemps, c’est-à-dire que tu peux grimper quasiment deux heures d’affilées sans t’arrêter.

Donc en gros, c’est celle qui te permet de partir, te taper une journée de grimpe complète sans ressentir vraiment un coup de mou quand tu es dans des voies de type conti.

 

La filière anaérobie lactique

La deuxième filière c’est la filière anaérobie lactique. C’est tout simplement la filière qui rentre en jeu quand tu choppes les bouteilles aux avant-bras quand tes avant-bras tétanisent qui gonflent et tu ne peux plus tenir les prises.

Alors dans l’escalade, cette filière est utilisée sur les voies dites de rési et en fait elle utilise une molécule qui s’appelle l’ATP, je te dis le nom juste pour ta culture, t’es pas obligé de le retenir. C’est l’adénosine triphosphate, c’est une molécule qui est stockée dans tes muscles, dans tes cellules musculaires et qui est en fait dégradée pour produire de l’énergie.

En fait, le souci avec cette filière c’est que tu peux le voir avec tes avant-bras qui tétanisent, le résultat. C’est tout simplement qu’elle produit de l’acide lactique.

Alors comment en fait ?

Je t’explique vite fait le truc, en gros c’est que ton corps va utiliser l’ATP, donc je t’en ai parlé tout à l’heure, pour dégrader du glycogène, donc c’est du sucre contenu dans tes cellules musculaires et en fait la dégradation de ces glycogènes va créer un déchet qui s’appelle l’acide lactique et qui va venir petit à petit en fait complètement saturer tes vaisseaux sanguins et au bout d’un moment, la circulation sanguine ne se fait plus et tu n’arrives plus à tenir les prises et tu tombes.

Alors combien de temps peut durer cette filière énergétique ?

La plupart des études s’accordent à dire que 3 minutes étant maximum, donc on peut s’entraîner pour tenir jusqu’à trois minutes à résister à l’acide lactique qui s’accumule dans les avant-bras pour tenir le plus longtemps possible.

Maintenant je ne sais pas où mais pour moi c’est beaucoup moins que ça pour l’instant, j’ai vraiment besoin de le travailler, je le sens dès que je fais une voie qui me demande beaucoup de rési, beaucoup d’endurance de force, j’ai mes avant-bras qui saturent assez rapidement mais donc tout ça, ça peut se travailler.

 

La filière anaérobie alactique

La troisième filière c’est la filière dite anaérobie alactique, donc c’est celle qui entre en jeu en fait quand tu pratiques du bloc ou quand tu as un gros pas de bloc sur une voie, donc c’est vraiment la filière qui va te permettre de faire parler la force pure.

Donc ça concerne des efforts assez brefs, donc une dizaine de secondes maximum.

Pourquoi ?

Tout simplement car pour fonctionner cette filière a besoin d’utiliser l’ATP contenu dans tes muscles directement comme énergie sauf qu’il y en a vraiment très peu, c’est un effort que tu ne peux soutenir que quelques secondes.

 

Pour te faire un petit résumé de ce qu’on vient de dire, trois filières entrent en jeu: la filière anaérobie alactique qui va correspondre en fait à ta force, à des efforts de très haute intensité, la filière anaérobie lactique qui va correspondre aux voies rési que tu fais et qui va te permettre en fait de tenir plusieurs minutes à une intensité haute et la troisième filière c’est la filière aérobie qui va être utilisée pour des efforts d’intensité moyenne à basse et que tu vas pouvoir prolonger dans le temps.

Voilà j’espère que j’ai été simple et concis, c’est un sujet qui n’est pas facile à traiter mais il est assez important de bien le maîtriser.

Donc n’hésites pas à me poser des questions dans les commentaires ci-dessous.

Si tu as des remarques aussi, je suis preneur parce que j’ai essayé vraiment de simplifier la chose au maximum, j’espère que je  n’ai pas trop fait de raccourcis qui pourrait induire en erreur.

Donc si tu as des questions et des remarques, n’hésites pas.

Enfin je te dis à la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo et je te souhaite une bonne grimpe !

 

Leave A Response

* Denotes Required Field