TU VEUX PLUS DE RÉSI?

SUIS CES 4 PRINCIPES CLÉS

Si tu veux sortir des voies toujours plus difficiles (et dépasser tes limites encore et encore),

Une des qualités les plus importantes à entraîner, c’est la résistance.

 

Aaaaaaah la rési…

C’est un peu comme Cameron Diaz dans « Marie à tout prix » : tellement désirable…et tellement difficile à obtenir.

 

Et la belle a plusieurs noms:

On l’appelle aussi « endurance de force »… ou encore « puissance endurance ».

 

Pourquoi difficile à obtenir ?

Car il faut être capable de s’entraîner en dosant parfaitement l’intensité…

…et aussi car c’est une qualité INDISPENSABLE qui implique un entraînement éprouvant physiquement et mentalement.

Mais c’est quoi exactement la rési ?

La résistance se situe entre la force et l’endurance (moins intense que la force mais plus intense que l’endurance).

La filière énergétique concernée est l’anaérobie lactique.

Grâce à elle, tu peux produire des efforts à puissance élevée durant 10 à 45 secondes.

 

Le fonctionnement de la filière résistance induit la fabrication de sous-produit qui amène notamment à une acidification des muscles (et qui provoque un blocage de la contraction musculaire).

Ce qui rend impossible la poursuite de l’ascension et provoque la chute.

 

Du coup,

La principale mission d'un entraînement de la rési est de repousser le plus loin possible ce phénomène de blocage…pour que tu puisses enchaîner les mouvements intenses pendant plusieurs dizaines de secondes.

Comment savoir si tu manques de rési

C’est pas compliqué…

Si tu es dans une des situations suivantes, bon… je te cache pas que va falloir taffer un peu. 😉

 

Tu manques de résistance si :

 

  • Tu ressens que tes avant bras te font souffrir trop vite et que tu as l'impression de lâcher prématurément.
  • Tu tombes dès que tu rencontres un pas plus dur que les autres parce que tu n'as pas de marge
  • Tu as l'impression de ne pas récupérer aux points de repos
  • Tu tombes dans les sections faciles de voies après la réussite d'une section soutenue
  • Tu n'arrives pas à empiler plusieurs mouvements difficiles à la suite
  • Tu tombes sans pouvoir te battre

 

Si tu te reconnais dans un de ces cas, lis la suite.

Les 4 principes clés d’un entraînement de la résistance en escalade

Avant de te donner les 2 exercices types pour travailler la rési, je veux faire un focus TRÈS important sur 4 principes à respecter.

Ces 4 principes, tu dois les avoir en tête pendant que tu réalises les exercices rési.

 

Pourquoi ?

 

Car ils représentent la base même d’un travail EFFICACE.

C’est un peu comme les consignes de sécurité quand tu grimpes : si tu les ignores, tu cours à la catastrophe.

 

Voici les 4 principes :

 

  • L’intensité doit être suffisamment importante pour que tu sentes le besoin de prendre des repos conséquents
  • L’intensité doit être haute mais… tu dois éviter de te sentir daubé jusqu’à la fin de la séance
  • La résistance ne peut pas être entraînée continuellement pendant toute l’année
  • Il faut être prêt physiquement pour commencer un entraînement spécifique de la résistance (donc pas de rési si tu sors de 3 semaines sans grimper)

 

Avec ça en tête, tu peux commencer à appliquer quelques exercices lors de ta prochaine séance.

 

Et dès demain,

Je t’envoie un exercice que tu peux faire CHEZ TOI pour travailler la rési. ALORS NE RATE MON MAIL DE DEMAIN. 🙂

 

A demain et bonne grimpe !

François

PS: Avant de quitter cette page, j'ai 2 choses importantes à te demander.

 

1 - Dans quelles cotations grimpes-tu à ce jour?

2 - Si tu avais beaucoup plus de rési, dans quelle cotation seraient les voies ou blocs que tu tenterais?

 

Dit-moi tout juste en dessous!

37 Comments

  • Lairent

    18/09/2017

    7a et 7c

  • Rolland

    18/09/2017

    7a…7b+

  • Rolland

    18/09/2017

    7a…7b

  • Clément

    18/09/2017

    1- 7a
    2- 7c

  • Eric

    18/09/2017

    Salut,
    6a et 6c

  • Clarisse

    18/09/2017

    7a, 7b

  • benji

    18/09/2017

    1. 6a+
    2. 6c

  • David

    18/09/2017

    7a – 7b+

  • alain

    18/09/2017

    6a ,6c

  • lionel

    18/09/2017

    1) 7b-7c

    2) 8a-8a+

  • Xavier Muenger

    18/09/2017

    5c+ et 6b

  • tophe

    18/09/2017

    6a
    6b
    6b+

    ….6c

  • alain

    18/09/2017

    1) 7a 2) 7b

  • daniel

    18/09/2017

    6a+ 6c+

  • Yannis Gace

    18/09/2017

    6b 6c

  • raph

    18/09/2017

    5.10c 5.11c

  • Anonyme

    18/09/2017

    6a+
    6c

  • Laurent

    18/09/2017

    ~6b 7a

  • Anonyme

    18/09/2017

    6b-c vers 7A

  • loic

    18/09/2017

    6a
    6b

  • Toine

    18/09/2017

    6b ~ 6c

  • Anonyme

    18/09/2017

    8a et je suppose 8c.

    « Tu as l’impression de ne pas récupérer aux points de repos
    Tu tombes dans les sections faciles de voies après la réussite d’une section soutenue »

    ça c’est un problème de conti, pas tellement de rési.

  • ludo

    18/09/2017

    6b en dalle …. la même chose en devers ou du 7a-7b

  • julien

    18/09/2017

    6C – 7A-7B

  • Lionel

    18/09/2017

    6b
    7a

  • Anonyme

    18/09/2017

    5c – 6b

  • Alain

    18/09/2017

    6b – – – – 6c+

  • Matoutoune

    19/09/2017

    6b et 6c
    Merci !

  • Adrien

    19/09/2017

    6b+
    7a

  • Hervé

    19/09/2017

    7b

  • pichelin

    19/09/2017

    je suis un petit joueur je débute.

  • hélène

    19/09/2017

    6b-7a

  • Carolina

    19/09/2017

    6c+
    J’essayerai du 7a+ mais en devers ce serait très cool

  • ludovic

    19/09/2017

    actuellement 7a+
    dans mes rêves les plus fou 7c

  • Thierry

    19/09/2017

    6a , vers 6c
    50 ans, je grimpe depuis 1an, 1xpar semaine , parfois 2, en alternant blocs et voies ( + dur pr moi )

  • bertrand

    20/09/2017

    6b

  • Steph

    20/09/2017

    6a 6c
    Sauf devers 5c 6a à voir 6b

* Denotes Required Field