5 conseils que j’aurais aimé qu’on me donne avant de faire du bloc

T’aime le bloc ?

 

Ça tombe bien moi aussi.

J’ai été pendant un bon moment vraiment plus attiré par les voies.

 

Mais un événement a changé ma vie de grimpeur :

 

J’ai beaucoup moins de temps pour grimper (#lifedepapa)

et surtout je ne sais jamais à l’avance quand je vais pouvoir me rendre en SAE.

 

Peut-être qu’il faut que j’installe ça chez moi 😉

 

Du coup…

…difficile de trouver un partenaire régulier pour aller voltiger à 8m de hauteur sur un mur à corde.

 

 

La solution ?

 

 

Évidente.

Le bloc.

Je peux y aller seul (et quand je veux).

 

 

Et je veux partager avec toi 5 conseils que j’aurais aimé qu’on me donne avant de commencer.

 

 

Mais avant ça,

je veux te parler de l’importance de la régularité pour progresser.

 

Aujourd’hui, je ne peux grimper que de manière sporadique…

 

(et c’est très bien comme ça, j’ai d’autres choses bien plus importantes que ma progression en escalade à gérer dans ma life actuellement)

 

…et c’est fou ce qu’on peut régresser lorsqu’on perd l’habitude d’aller grimper très régulièrement.

 

J’en chie, tu sais même pas comment !

 

Mais ça n’empêche pas de prendre mon pied à chaque fois. 🙂

 

 

Bref.

 

 

Tout ça pour dire que l’assiduité est essentielle

…si tu veux vraiment entrer dans une démarche de progression.

 

Et il faut donc souvent organiser sa vie perso autour de cet objectif…

…pour se donner vraiment les moyens d’y arriver.

 

 

 

Voici donc les 5 conseils que j’aurais aimé avoir avant d’aller me dauber les bras sur des murs de bloc.

 

1/ Échauffement, échauffement, échauffement :

C’est tellement important.

Vu les tensions à laquelle tu soumets des muscles et tes tendons,

c’est vraiment suicidaire de zapper un bon échauffement.

 

 

2/ Prend le temps de lire les blocs avant de commencer (ou lis les entre 2 essais).

Bon pour des blocs faciles, c’est pas bien compliqué.

Mais si c’est quelque chose que tu n’as pas l’habitude de faire,

c’est important de t’y mettre amigo

 

 

3/ Observe et analyse les autres grimpeurs.

Ça te permettra de comprendre certains placements qui te n’ont pas paru évident au premier abord.

 

 

4/ Ne fais pas une fixette sur les cotations.

Et j’ai envie de dire : quel que soit ton niveau.

C’est important de les considérer comme un moyen de mesurer ton niveau…

…mais en aucun cas ça doit être une source de frustration.

 

 

5/ Conseil pour tes doigts :

Évite au maximum les prises de mains en arquées et semi-arquées.

Préfère les prises de mains tendues.

 

 

Et si tu as déjà un certain niveau en bloc…

…tu vas être intéressé par ça.

 

 

Kesako ?

 

Une planif de 8 semaines pour progresser en force et en puissance.

Un truc à la fois fun, facile à suivre (et qui donne des résultats).

 

Idéal pour le bloc. 😉

 

 

Allez, bonne grimpe !

François

Leave A Response

* Denotes Required Field